MAISON ALEPH

 

Aleph [ prononcé Alef ], est la lettre A de plusieurs alphabets.

Aleph est une maison de pâtisserie et d’épicerie Parisienne dans laquelle produits du Levant se marient au savoir-faire de la pâtisserie Française.

Aleph est un projet ambitieux consistant à proposer à tous une réinterprétation moderne de la pâtisserie Levantine.

Aleph c’est le choix de ne travailler qu’avec des produits d’exception, dont les goûts intacts et puissants viennent sublimer chaque bouchée

Aleph c’est le choix de confectionner des produits sans colorants, ni arômes artificiels ni conservateurs.

Aleph c’est une équipe de passionnés partagée entre notre laboratoire de production Rive gauche et notre boutique dans le Marais.

Aleph est un rêve né à Paris et devenu depuis 2017 une réalité.

 

PRODUITS

 

Les produits de Maison Aleph sont des créations nées de l’alliance subtile de produits Levantins sélectionnés avec soin : cardamone, zaatar, halva sumac, pistache d’Iran, cédrat, rose de Damas, citrons d’Amalfi… et le meilleur des produits du terroir français : crème de Normandie, beurre AOP Charentes-Poitou, noix du Périgord.

 

De cette union naissent des recettes originales éloignées des clichés trop gras et trop sucrés attachés parfois à la pâtisserie Levantine.

CHEFFE PATISSIERE ET FONDATRICE

 

A l’origine de Maison Aleph, il y a une femme : Myriam Sabet.

 

Myriam a grandi à l’ombre des cédratiers, ces arbres dotés d’un feuillage dense sentant bon les agrumes. Très jeune, elle découvre la subtilité de la rose de Damas, la fraîcheur des citronnades préparées par sa mère pour être dégustées tout au long de l’année, la subtilité du jasmin, la puissance du halva. Sans le savoir, ces saveurs seront la clé de voûte du projet Maison Aleph.

 

Après avoir voyagé avec ses parents pendant toute son adolescence, elle s’installe à Paris et travaille plusieurs années en finance de marché.

 

Elle a une révélation lors d’un dîner entre amis : aucune pâtisserie selon elle, ne correspond à ce qu’elle a pu goûter petite. Les goûts de son enfance, devaient (re)vivre pour ne pas être oubliés. Elle veut alors réveiller la mémoire et partager ce patrimoine gustatif unique.

 

Elle se lance alors dans son projet pour marier les deux cultures qu’elle partage : l’alliance de la tradition Levantine et de la pâtisserie parisienne. Pour ce faire, elle passe d’abord son CAP pâtisserie à Paris, puis retrouve un maître pâtissier, auprès duquel elle va apprendre des techniques traditionnels uniques : les gestes et le savoir faire d’une pâtisserie qui remonte à plusieurs siècles.

 

Plus de deux ans sont alors nécessaires pour mettre au point le projet et de recherches en essais, Maison Aleph est née…